Comment une station de métro fait exploser les prix ?

15/12/2020
Thumbnail [16x6]

A l'occasion du prolongement de la ligne 14 à Paris, Meilleurs Agents estime l'impact d'une station de métro sur les prix de l'immobilier.

Le prolongement nord de la ligne 14 est effectif depuis le 14 décembre. La ligne de métro qui s’étendait jusqu’alors d’Olympiades à Saint-Lazare sera désormais prolongée jusqu’à Mairie de Saint-Ouen. L’occasion pour Meilleurs Agents, leader de l’estimation en ligne, d’analyser l’impact des quatre nouvelles stations sur les prix immobiliers.

Premier enseignement : Les prix immobiliers aux abords des stations de métro ont fortement augmenté et ce dès le début des travaux en 2014 : une hausse de 46,7% en moyenne y est observée. C’est plus que l’augmentation des prix constatée sur l’ensemble de la ville de Paris (+32,4%) sur la même période.

Si le terminus Mairie de Saint-Ouen reste le quartier le plus accessible (6 138€/ m2), c’est aussi la station qui observe la plus forte variation de prix, avec une augmentation de 55% en 5 ans.

La variation de prix s'accentue à mesure que l’on s’éloigne de Paris : l'effet de l'arrivée du métro est plus sensible dans les villes jusqu'alors plus difficilement desservies.

Le raccourcissement des temps de trajets présente de nouvelles opportunités en termes de pouvoir d’achat immobilier : on observe plus de 5000€/m2 d’écart entre Pont Cardinet et Mairie de Saint-Ouen. Pour le prix d’un 45m2 dans le quartier de la nouvelle station du XVIIe arrondissement parisien, on peut acheter un appartement de 80m2 près du nouveau terminus de la ligne. Or, seules 5 minutes de trajet séparent désormais les deux stations.