Economie : l’impact des grèves reste marginal

29/12/2019
Thumbnail [16x6]

La prévision de croissance économique annoncée pour le dernier trimestre par l'Insee était de 0,3% du PIB, similaire au trimestre précédent en France. La question qui nous interroge : quel est l'impact de la grève sur cette économie ?

Bonne nouvelle : le baromètre Meteojob est pour le moment sensiblement équivalent à celui des mois précédents. En effet, moins de 20% des commerciaux affirment être impactés,dès lors, plus de trois quarts confirment que cela n'a pas de conséquences significatives sur leur business pour le dernier trimestre. Côté BtoB, les indicateurs sont même positifs : des demandes fortes proviennent des grandes entreprises, des ETI et également des PME. Le contraste est en revanche et logiquement plus fort côté BtoC, "Cependant d'un point de vue global, il n'y a pas d'impacts siginificatifs macro sur nos indicateurs, ce qui est en cohérence avec les chiffres de l'Insee" selon Marko Vujasinovic, CEO de CleverConnect, fondateur de Meteojob. "

Nous sommes au sein d'une économie très différente de 1995, le business peut se faire en partie à distance grâce aux nouvelles technologies de visio, de télétravail et l'ensemble des nouvelles solutions de mobilité" poursuit-il. Du côté des besoins en recrutement, les indicateurs du baromètre annoncent une bonne tendance au global : en effet deux tiers des commerciaux ont été approchés en décembre. "La grève a un impact certainement faible sur les commerciaux en BtoB, et nous sommes plutôt sur des perspectives du 1er trimestre comparables à notre dynamique de 2019." confirme Marko Vujasinovic.