Les départs anticipés à la retraite s’accélèrent
04/06/2018

Thumbnail [16x6]

171 100 personnes ont bénéficié d'un départ anticipé à la retraite pour carrière longue en 2016, contre 158 100 en 2015, selon une étude de la DARES (ministère du travail). Comment s’explique cette tendance ? La loi du 20 janvier 2014 sur les retraites a élargi la prise en compte des périodes considérées cotisées, et le recul de l'âge légal de départ à la retraite. Les recours aux autres dispositifs de cessation anticipée d'activité (handicap, pénibilité, etc.) sont moins fréquents (11 700 entrées en 2016, contre 10 600 en 2015). Les entrées dans un dispositif de préretraite publique, qui se limitent désormais aux seules cessations anticipées des travailleurs de l'amiante, sont également peu importantes (3 600 personnes en 2016). Le dispositif AS-FNE, aujourd'hui fermé, ne concerne plus que 300 personnes.

Autres articles

Epargne salariale : 2 422 euros par salarié en moyenne

Selon la dernière étude du ministère du travail (DARES), en 2015, 54,9 % des salariés du secteur marchand non agricole, soit 8,6 millions de salariés, ont eu accès à au moins un dispositif de participation, d’intéressement ou d’épargne salariale.

La retraite marocaine a le vent en poupe

Les expatriés français recensés au Maroc se stabilisent au-dessus de 51.000 personnes et leur nombre a même progressé de 4 % en 2015, selon les chiffres du ministère français des Affaires étrangères.

Pensions d'invalidité et pensions de retraite

Un décret publié au Journal officiel aménage la transition entre pension d'invalidité et pension de vieillesse pour les personnes en recherche d'emploi alors qu'elles ont atteint l'âge légal de départ à la retraite (62 ans).