Crédit d’impôt pour tous les employeurs particuliers
02/10/2017

Thumbnail [16x6]

Jusqu'à l'imposition des revenus perçus en 2016, l'avantage fiscal prenait la forme d'un crédit d'impôt pour les personnes qui employaient un salarié à domicile et qui exerçaient une activité professionnelle ou étaient inscrites comme demandeurs d'emploi (les personnes non imposables percevaient le montant de l'avantage fiscal). En revanche, il prenait la forme d'une réduction d'impôt pour les autres personnes ou celles qui supportaient des dépenses d'aide à domicile d'un de leurs ascendants (les personnes non imposables ne bénéficiaient donc pas de cet avantage fiscal). Cette distinction est désormais supprimée. La loi de finances pour 2017 a généralisé le crédit d'impôt à l'ensemble des contribuables pour toutes ces dépenses réalisées depuis le 1er janvier 2017. Le crédit d'impôt est égal à 50 % des dépenses dans la limite de 12 000 euros (portée à 15 000 euros pour la première année d'imposition pour laquelle le contribuable bénéficie de services à la personne).

Autres articles

Nouvel avantage pour les emplois à domicile

Dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances pour 2017, le gouvernement octroie un avantage supplémentaire en faveur des contribuables qui ont recours à des services d'aide à la personne ou de garde d'enfants ouvrant droit à un crédit d'impôt.

France-Pologne : le match des propriétaires

Chaque mois, le Crédit Foncier confronte la France avec d’autres pays européens sous forme de « matchs immobiliers ».

Pour changer de fenêtres, c'est maintenant !

La fin de l'avantage fiscal des chaudières à fioul et des fenêtres a été repoussée. Mais il ne faut tarder.