Revenus locatifs : Les loueurs bordelais doivent s’inscrire
17/07/2017

Thumbnail [16x6]

Après Paris, Bordeaux a décidé d'obliger les propriétaires désireux de louer leur logement sur des plateformes en ligne type Airbnb ou Abritel à se déclarer en mairie afin de vérifier qu'ils n’excèdent pas la durée limite légale de 120 jours de location par an. Au-delà de quatre mois de location par an, les particuliers devront effectuer "un changement d'usage" de leur bien, a expliqué à l'AFP Stephan Delaux, adjoint au maire en charge du tourisme. Autrement dit, ces locations "répétées" de courtes durées sont alors considérées comme destinées à un usage hôtelier et non plus à un usage d'habitation.

Autres articles

A Paris, la police du meublé touristique se met en place

La mairie de Paris a annoncé que toute personne désirant louer à Paris son logement en meublé touristique devra obligatoirement détenir un numéro d’enregistrement à partir de décembre.

Une taxe de séjour collectée par AirBnB

La taxe de séjour s'applique aux personnes louant un logement sur Airbnb. Elle est due par personne et par nuit. Son montant peut varier de 0.20€ à 4€.

Quand Airbnb bloque les loueurs saisonniers du centre de Paris

Les Parisiens qui ne sont pas autorisés à louer leur logement plus de 120 nuitées par an seront automatiquement bloqués par la plateforme.