Incitation fiscale pour les propriétaires
05/12/2016

Thumbnail [16x6]

Ce dispositif devrait comprendre une exonération fiscale proportionnelle à l’effort consenti par le propriétaire en matière de loyers, mais aussi une adaptation à la diversité de nos territoires, ainsi qu’une incitation à l’intermédiation locative. Le propriétaire pourra déduire de son revenu de 15 % à 70 % des loyers perçus. Il verra les conditions renforcées ou allégées en fonction de la zone d’habitation et pourra choisir de confier la gestion à une association agréée bénéficieront d’un abattement majoré de 85 % sur tout le territoire.
Pour information, le nombre de logements vacants immédiatement mobilisables et habitables en zones tendues est estimé à 100 000. L’objectif fixé par la ministre est de mobiliser en trois ans 50 0000 logements soit la moitié des logements vacants immédiatement mobilisables et habitables.

 

 

Autres articles

Les pros de l’immobilier sont confiants

Les professionnels de l'immobilier se disent "optimistes" pour le marché du logement en 2017.

Les APL baissent de 5 euros par mois

Les aides personnalisées au logement (APL), qui bénéficient à 13 millions de personnes, dont 800 000 étudiants, baissent de cinq euros par mois, à compter du 1er octobre.

Louer pas cher, ça rapporte !

Un décret modifie les dispositions relatives au conventionnement entre l'ANAH et les propriétaires bailleurs de logements bénéficiant des avantages fiscaux de l'investissement locatif "Cosse" du nom de la ministre du Logement qui l'a porté.